Nos conseils

Un aspect essentiel de l’entretien de votre équipement de ski consiste à comprendre comment nettoyer et entretenir votre masque de ski (ou votre visière), afin de préserver sa longévité et votre sécurité. L’équipe de Diezz Sport a donc décidé de vous dévoiler tous les secrets d’un bon entretien.

Comment faire pour éviter la buée dans votre masque de ski ? 

Peut-être que la première question à se poser est: d’où vient la buée

C’est un phénomène tout à fait normal, qui se produit principalement en cas de différence importante de température entre votre peau et vos lunettes. L’humidité, emprisonnée ainsi, forme de la buée.

La vapeur d’eau présente dans l’air se condense et de fines gouttelettes d’eau se fixent sur l’écran ou sur le verre de votre masque, obstruant la vision

Ainsi, plusieurs facteurs peuvent augmenter les risques de buée. Le fait de positionner le masque sur le front lorsque l’on ne skie pas, le front est l’une des zones produisant le plus de chaleur et d’humidité sur le visage. 

Un masque de ski trop serré augmente la condensation de la transpiration et le fait de retirer et de remettre son masque de ski favorise le risque de buée. 

Astuces

Une des pires erreurs à éviter malgré une très forte tentation est d’essuyer l’intérieur de son masque à la va-vite et en le frottant. Cette action risque d’endommager le traitement antibuée appliqué sur la face interne du masque ou de la visière. Si votre visière est recouverte de buée, laissez la sécher naturellement.  

Il se peut que les ventilations de votre masque soient recouvertes avec un bonnet, une cagoule ou même à cause de votre casque mal positionné. Ceci empêche l’air de circuler.  

Lorsque nous ne skions pas, nous plaçons généralement le masque sur notre front. Dans la mesure du possible, retirez le complètement pendant vos pauses, car le front est l’une des parties de votre visage qui produit beaucoup de chaleur humide.

Tous les masques de ski sont vendus avec une boite et/ou une pochette protectrice en microfibre. Le simple fait de toujours ranger votre masque dans sa boite de transport augmentera sa durabilité.

Afin de bénéficier d’un confort maximal, préférez des modèles de masques de gamme. Les visières et masques de ski de fabricant renommés sont conçus pour offrir des performances optimales. 

La fonction la plus intéressante dont peut disposer un masque de ski est la technologie photochromique polarisant, qui associe à votre confort une clarté parfaite. Particulièrement polyvalent, l’écran se teinte en fonction de la luminosité reçue, pouvant aller de la catégorie 1 à 4. 

Ainsi, le skieur pourra l’utiliser par temps couvert, mitigé ou ensoleillé avec une forte luminosité. Les verres se réfléchissent en fonction de l’intensité des rayons U.V (ultraviolets). Pour la pratique du ski alpin, snowboard, ski de fond, ski freeride et tous autres sports de glisse, cette technologie apporte un extrême confort. 

Comment enlever les rayures de votre masque de ski ?

Un masque de ski est un accessoire indispensable pour toutes vos sessions de glisse durant l’hiver. Il est donc primordial d’en prendre soin. Comme vous le savez, tous les masques sont dotés d’un traitement anti-rayure sur la face externe. 

Toutefois, il n’est pas rare que selon votre utilisation cette face se raye, présentant des rayures plus ou moins profondes.  

Si après une chute, votre masque présente une ou plusieurs rayures, vous avez la possibilité d’atténuer celles-ci grâce au bicarbonate de soude

Mélanger du bicarbonate de soude avec quelques gouttes d’eau dans un petit bol, jusqu’à former une pâte. Avec le doigt, déposez un peu de cette pâte sur le verre rayé et frottez délicatement en faisant des mouvements circulaires avec un chiffon propre. 

Cela va polir la surface et éliminer les rayures

Voici quelques conseils pour augmenter la durabilité de votre masque et réduire le risque de rayures. 

  • Rangez toujours votre masque dans sa boite de transport ou dans son étui fourni lors de l’achat. 
  • Ne le rangez jamais avec vos clés de voiture ou autres objets métalliques. 
  • Veillez à ne jamais poser votre masque de ski sur une source de chaleur ou près d’un radiateur. Il sécherait trop vite, et cela risquerait d’occasionner des dégâts sur votre accessoire.  

Pourquoi mettre un masque de ski ? 

Le ski est un sport très intense et généralement pratiqué en haute montagne. La forte réverbération des surfaces enneigées impose de se munir d’une protection pour vos yeux au cours de vos sorties. 

Détaillons les raisons :  

Les conditions météorologiques sont très variables en montagne allant du brouillard, ce qu’on appelle les jours blancs ou même des tempêtes de neige jusqu’à l’éblouissement par les rayons ultraviolets. 

Ces différentes conditions de luminosité augmentent considérablement les risques d’accidents. En portant un masque de ski, vous protégez votre vision de tout élément nuisible.

En effet, il est possible qu’on reçoive des morceaux de glace ou des éclats dans les yeux. Le masque vous fait profiter d’une vue idéale, nette et claire. Et permet d’avoir une vision panoramique sur les potentiels obstacles qui sont devant vous. 

Cet accessoire a pour vocation de protéger vos yeux, non seulement contre les rayons nocifs mais surtout contre tout projectile. Il faut savoir que la neige réfléchit jusqu’à environ 80 % de la lumière du soleil soit 3 fois plus que l’eau. 

L’éblouissement est beaucoup plus important sur la neige. Le masque de ski réduit cet effet et protège vos yeux contre les rayons U.V (ultraviolets). Le masque de ski ou de snowboard permet de protéger les yeux contre toute agression. Il vous permettra de bénéficier d’une vue optimale par tous les temps. 

La fonction la plus intéressante dont peut disposer un masque de ski est la technologie photochromique. Des verres polarisants et photochromiques de dernière génération s’adaptent aux conditions météo sur des plages de températures extérieures pouvant aller de -10°C à +20°C. 

Cela vous permet d’avoir un masque de ski avec une protection optimale quelles que soient les évolutions des conditions climatiques passant d’une intensité lumineuse forte à un temps nuageux et donc de garder une acuité visuelle confortable et précise

Prenez donc le temps de vérifier les caractéristiques de l’écran avant d’acheter.  

Comment nettoyer votre masque de ski ?

Il est difficile de garder vos écrans au sec lorsque vous “ridez”. Pour éviter une quelconque gêne, un entretien approprié de vos écrans et de votre monture est la clé. 

Le masque de ski est un accessoire indispensable pour tous ceux qui pratiquent un sport de glisse tel que le ski alpin, snowboard, ski de fond, ski hors-piste, ski freestyle. Ce sport peut être pratiqué de manière rapide et dangereuse, c’est pour cela que votre masque de ski mérite qu’on le traite avec la plus grande attention. 

La première règle à suivre est d’éviter de frotter l’intérieur et l’extérieur du masque de ski lorsqu’il est humide. 

Pour nettoyer l’extérieur de l’écran de votre masque de ski, utilisez toujours une surface douce, idéalement le chiffon de nettoyage fourni par le fabricant. 

Vous pouvez aussi utiliser un chiffon de type microfibre

Ce type de chiffon assure le maintien de la qualité du verre sans favoriser les rayures et les potentielles traces. Essuyez la partie externe délicatement en veillant à ne pas appuyer sur la surface de l’écran pour ne pas détériorer le traitement anti-rayures.

Important:

Attention, à la face interne de l’écran, il est traité antibuée. Il faut donc y aller le plus délicatement possible. Vous devez éviter d’utiliser un chiffon humide ou essuyer en frottant la partie interne, si vous réalisez ses gestes, vous risquez d’accentuer la formation de buée. 

Si vous faites une chute et que votre masque de ski est recouvert d’eau ou de neige. Retirez le et enlevez le surplus de neige, nettoyez les trous d’aération. 

Laissez le sécher naturellement en effectuant des mouvements pour faire circuler le plus d’air possible puis nettoyez le avec votre chiffon microfibre bien sec. 

entretenir votre masque de ski

Entretenir votre masque chaque journée de ski

Il est nécessaire de prendre certaines précautions après chaque utilisation en raison de la matière avec laquelle le masque de ski est fabriqué et le traitement des verres. 

Tous les écrans et, quelles que soient les technologies utilisées, sont dotés d’un traitement intérieur antibuée. Et c’est en partie grâce à ce revêtement que vous pouvez passer des journées convenables avec une vision de clarté.  

Pour l’entretien après chaque journée de ski, la première exigence est d’éviter de frotter l’intérieur et l’extérieur du masque de ski lorsqu’il est humide.  

La face interne de l’écran est la plus délicate du fait du revêtement antibuée. Vous devez éviter d’utiliser un chiffon humide ou d’essuyer en frottant la partie intérieure, si vous réalisez ses gestes, vous risquez d’endommager le traitement et donc de favoriser la formation de buée lors de vos prochaines séances de ski. 

Pensez toutefois que moins vous toucherez à la face interne plus vous préserverez la durée de vie de votre masque de ski. 

Pour la face extérieure, il est recommandé d’utiliser un chiffon microfibre ; en effet, ce type de chiffon évitera d’occasionner des rayures et des traces. 

Pour le nettoyer, commencez par tapoter délicatement l’écran avec votre chiffon. Il est recommandé d’utiliser celui fourni par le fabricant. Puis laissez-le sécher à l’air libre.

Conseils pros de Diezz Sport

Les verres polarisés photochromiques sont conçus pour un meilleur confort visuel. En effet, la photochromie permet une adaptabilité de l’écran en fonction de la luminosité reçue, pouvant aller de la catégorie 0 à 4. 

  • Catégorie 0 : 80 % – 100 % de taux de transmission / vision nocturne ou mauvais temps
  • Catégorie 1 : 43 % – 79 % de taux de transmission / lumière faible
  • Catégorie 2 : 18 % – 42 % de taux de transmission / lumière moyenne
  • Catégorie 3 : 8 % – 17 % de taux de transmission / lumière forte
  • Catégorie 4 : 3 % – 7 % de taux de transmission / lumière intense 

Toutes les catégories filtrent à 100 % les UVA et UVB. 

Ainsi, le skieur pourra l’utiliser par temps couvert, mitigé ou ensoleillé, lorsqu’il y a une forte luminosité. Les verres réfléchissent en fonction de l’intensité des rayons U.V (ultraviolets). 

Pour la pratique du ski alpin, snowboard, ski de fond, ski freeride et tous autres sports de glisse, cette technologie apporte un extrême confort. 

Il existe aussi la technologie “MAGNET”, des aimants surpuissants

Particulièrement simple d’utilisation et incroyablement pratique, la masque MAGNET permet un échange d’écran d’une seule main et en un clin d’œil, sans outils particulier. 

Cette technologie comprend:

2 visières + un écran Silver catégorie 3 + un écran Yellow catégorie 1, qui vous offrent un champ de vision inégalé ainsi qu’une adaptation immédiate aux conditions météorologiques qui vous permettra de vivre des expériences uniques par tous les temps.  

Vous avez toutes les informations pour entretenir et choisir votre masque, au mieux.

Pour résumer

Le masque de ski ou de snowboard est indispensable pour se protéger des rayonnements du soleil, de la neige, de la pluie, ou encore du vent. Avec ses qualités optiques, il préserve un champ de vision, par tous les temps. Cet article vous a plu, laissez nous un petit commentaire !

Venez découvrir nos masques de ski